Le déménageur

DSC05795

Erwan.
Date : 15/9/2015 – 17h30
Lieu de rencontre : Quai François Mauriac, 75013
Trajet : porte de Choisy-Bastille

J’ai loué un triporteur, je déménage entre deux appartements qui sont déjà meublés, j’avais pas grand chose à transporter, du coup j’ai cherché un truc où il n’y a que de l’énergie humaine, qui ne pollue pas l’air, et sans électricité parce que c’est quand même du nucléaire; en gros, un véhicule écologique pour transporter mes affaires, quelque chose qui correspondait à mon besoin.

C’est marrant : je voulais aussi conduire un triporteur et voir à quoi ça ressemblait. J’ai trouvé quelqu’un qui en louait et je l’ai loué sur la journée: j’ai fait trois aller-retours, une trentaine de kilomètres. Faut être un peu sportif, parce que dans les montées, c’est pas facile – heureusement la montée est au retour, à vide. Il n’y a pas l’assistance électrique, je voulais le plus simple possible.

Par contre c’est très dur d’en louer à Paris – le plus souvent, c’est pour faire de la pub et placarder des trucs dessus, c’est pas pour les particuliers qui veulent déménager un micro-onde, un téléviseur, des choses simples et des affaires personnelles. J’ai fouillé un peu sur le net, j’en ai trouvé deux ou trois qui en louaient, mais y en a qu’un qui m’a répondu, les autres veulent faire de la publicité avec, ils sont plus orientés green washing que vrai écolo.

Sinon j’ai un VTT, j’essaye d’aller le plus souvent possible au travail en vélo, quand il ne pleut pas ; et au moins une semaine par an je fais du cyclotourisme avec sacoches, à la hollandaise – la dernière fois j’ai fait le Finistère, les côtes sont très balisées, on peut s’arrêter n’importe où, pas besoin de se garer, on peut prendre une photo : je trouve ça plus simple.

Ecologiquement, j’essaye de faire attention – c’est vrai que quand on regarde autour de nous, c’est un peu une goutte d’eau. Je fais aussi la promo pour la Vélorution, tous les premiers samedi du mois, c’est une cyclo-parade, avec une super ambiance, personne se prend la tête. C’est vrai que le vélo, ça fait partie de mon mode de vie. Bon, dans le trafic à Paris, faut quand même se lancer – parfois on regagne le trottoir, et puis on est embêtés par la pollution – il y a des pendroits où on ne respire pas, c’est assez grave.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s